Quelle est la signification d’une pierre semi-précieuse que l’on casse ?

Avoir une pierre semi-précieuse cassée n’est toujours pas un mauvais signe. En dehors des différents chocs qu’elle ait subi au cours de son utilisation, les raisons de ce phénomène peuvent être nombreuses et la signification n’est pas précise. Nous vous détaillons ainsi les différentes significations d’une pierre cassée dans la lithothérapie.

La pierre a fini son travail

En lithothérapie, les pierres naturelles ont pour mission d’apporter des bienfaits à l’utilisateur. En choisissant la bonne pierre qui correspond à vos besoins, vous pouvez profiter pleinement de leurs vertus. Elles peuvent apporter des bienfaits sur le plan physique, émotionnel ou spirituel pour que vous puissiez évoluer dans la vie. Le choix de pierre naturelle doit ainsi correspondre parfaitement à vos objectifs de vie, qu’elle soit utilisée sous forme brute ou sous forme de bijou.

Par ailleurs, une forte sollicitation de la pierre pourrait amener à apporter des changements dans sa structure. Comme tout objet, l’usure peut ainsi provoquer des fendillements au niveau de la pierre, voire la briser. Ce phénomène signifie surtout que la pierre a terminé son cycle auprès de son utilisateur. Il est alors tout à fait probable qu’un changement a eu lieu ou est en cours pour que la pierre se brise naturellement sans raisons précises.

Question d’énergie

Certaines pierres sont dotées d’absorption d’énergie, tandis que d’autres émettent de l’énergie à l’utilisateur. Une forte exposition à des énergies négatives peut effectivement détériorer la nature et la structure de la pierre semi-précieuse. De même, une pierre qui a transcendé trop d’énergies pour votre bien peut également se fissurer ou se fendiller soudainement.

Dans la plupart des cas, les pierres naturelles ont besoin d’entretien pour continuer à vous apporter des bienfaits sur tous les plans. Il s’agit ici de purifier la pierre grâce à des procédés plus ou moins naturels et faciles ou de la recharger d’énergie. Dans les deux cas, la pierre retrouve sa force originelle et peut servir plus longtemps sans risque de fissure ou de détérioration.  

Les autres significations

Casser une pierre semi-précieuse ne peut avoir une signification précise. Toutes les interprétations semblent ainsi être vraisemblablement vraies selon l’utilisation de la pierre.

  • La fatigue

Après une longue période d’utilisation, la pierre naturelle peut, à un moment donné, être fatiguée. Comme tout être, elle se détériore dans le temps et commence à présenter des faiblesses et de la fragilité jusqu’à ce qu’elle se brise. La meilleure solution dans ce cas, c’est de la rendre à la terre.

  • Incompatibilité avec l’environnement

Une pierre incompatible à votre utilisation et votre environnement peut en effet se briser facilement. Le message est clair, ce n’est pas la pierre qu’il vous faut pour votre objectif. Ce genre de phénomène peut aussi se traduire par l’incompatibilité avec l’énergie que vous dégagez ou à celle qui l’utilise.

  • L’heure du partage

Si une pierre semi-précieuse se casse intentionnellement, il est aussi probable que celle-ci ait terminé sa mission auprès de vous et qu’elle devrait également aider d’autres personnes. Partagez les morceaux à vos proches pour qu’ils puissent également bénéficier des vertus de la pierre.

Comment faire de l’eau de rose naturellement ?

Utilisée depuis des millénaires en cosmétique, l’eau de rose est un ingrédient phare des produits de soin pour la peau. Mélangée à vos crèmes, lotions et masques, mais aussi utilisée pure, l’eau de rose fait des miracles. Et si vous avez le temps, sachez que vous pouvez vous-même fabriquer votre propre eau de rose. Dans cet article, on vous explique comme faire de l’eau de rose naturellement.

Choisir les pétales de rose

Vous n’avez pas des pieds de rose fraiche à cueillir dans votre jardin ? Il suffit d’acheter des roses fraîches chez votre fleuriste local. Préférez des roses biologiques, sans produits chimiques et sans pesticides. Vous pouvez également acheter des pétales de rose séchés à la rigueur.

Lorsque vous choisissez des roses spécifiques, privilégiez des roses anglaises, des roses choux ou encore des roses françaises. Le parfum peut également jouer un grand rôle dans la couleur des roses que vous choisissez. Les roses roses et rouges dégagent par exemple un parfum plus fort et ont plus de pétales, tandis que les autres roses (jaunes, blanches et orange) dégagent souvent des bouffées de violette, de citron ou de clou de girofle.

Préparer les roses

Retirez les pétales des tiges (plus il y en a, mieux c’est). N’oubliez pas : une tasse de pétales frais équivaut à environ 2 à 3 fleurs complètes. Une fois que vous avez la quantité désirée, nettoyez les pétales avec de l’eau du robinet pour vous débarrasser de la saleté ou des insectes. Des fleurs séchées peuvent également être utilisées.

Préparer une grande marmite

Placez un petit bol (ou une soucoupe en céramique) au centre d’une grande casserole. Si le bol n’est pas assez élevé pour atteindre les bords de la casserole, utilisez un autre bol ou tout autre objet résistant à la chaleur pour le soulever. Cela servira de levier pour le couvercle du pot.

faire de l'eau de rose naturellement

Ajouter des pétales et de l’eau autour du bol en verre

Placez les pétales dans le pot et autour du bol avant d’ajouter l’eau distillée (en veillant à ne pas entrer dans le bol). Prenez le couvercle du pot et placez-le à l’envers (à l’opposé de la façon dont vous le mettez normalement), puis placez-le sur le pot. Le couvercle sert à emprisonner la vapeur à l’intérieur de la marmite.

Placer un peu de glace sur le dessus du couvercle

La glace crée de la condensation à l’intérieur de la casserole et accélère la vapeur. La condensation infusée de rose s’accumulera sous le couvercle du pot, puis s’égouttera à l’intérieur du bol propre. Vous obtenez ainsi une eau de rose pure et concentrée. Lorsque la glace commence à fondre, retirez l’eau et continuez à ajouter plus de glace. Utilisez une poire à jus pour recueillir l’eau fondue sans retirer le couvercle.

Lorsque l’eau à l’intérieur de la casserole commence à bouillir, réduisez le feu et laissez l’eau mijoter. Cela prendra environ 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la couleur des pétales de rose s’estompe.

Verser l’eau de rose dans un récipient hermétique

Éteignez le feu et attendez que le mélange refroidisse avant de retirer le couvercle, en vous assurant qu’il ne reste pas de glaçons ou d’eau qui coule dans le bol. Retirez le bol du pot avant de verser l’eau de rose dans un bocal en verre ou un vaporisateur. Conservez au réfrigérateur jusqu’à six mois (selon votre utilisation) ou dans le placard de la salle de bain pendant environ une semaine.

Comment choisir sa litière pour chat ?

Par rapport aux autres animaux, chaque chat a ses propres préférences, ce qui rend le choix de ses accessoires si difficile. Certains ne sont pas très exigeants dans le choix de leur litière, tandis que la plupart d’entre eux sont naturellement délicats. C’est parce qu’un mauvais choix peut facilement être rejeté.

Choisir sa litière pour chat selon la matière

Parmi les litières qui existent, les matières de litières suivantes sont accessibles sur le marché. Cependant, votre choix dépend largement de vos besoins et ceux de votre chat, notamment :

  • La litière végétale : comme mentionné, celle-ci est fabriquée à partir des ingrédients d’origine végétale. Souvent, elle contient du bois, qui prend la forme de fibres, de granulés, de papier recyclé ou de rafles de maïs. Elle a l’avantage d’être complètement naturelle
  • La litière minérale : étant donné que c’est la litière la moins chère sur le marché, elle gagne le plus d’utilisateurs. En effet, elle contient des ingrédients d’origine minérale, notamment le quartz, le gravier, et même l’argile transformée en petits cailloux
  • La litière en silice : considérée par les consommateurs comme une litière haut de gamme, elle se compose de cristaux, dont les couleurs sont souvent plus blanches et bleues

Choisir la litière en fonction du type

Lorsque vous choisissez votre litière pour votre chat, il est préférable de vous orienter vers la litière agglomérante. Ce type de litière a la particularité de se transformer en amas solides dès qu’elle entre en contact avec du liquide, notamment l’urine. Grâce à cette caractéristique, la visualisation et le retrait de la matière souillée se font alors de manière très facile. Elle est disponible dans les trois types de litière cités précédemment.

En choisissant la litière de meilleure qualité, vous offrez à votre chat des toilettes propres. En effet, le retrait des excréments et des boules agglomérées n’est pas aussi difficile qu’avec les litières à moindre prix. Il est évident que cela nécessite un peu plus d’investissements, lors de son acquisition. Pourtant, elle est beaucoup plus durable et très propre à utiliser.

Par ailleurs, une litière de bonne qualité a l’avantage d’être plus durable, ce qui se traduit automatiquement par des économies.

Choisir la litière en fonction de la couleur et du parfum

Le bon choix en fonction du parfum est à la fois bénéfique pour les chats et pour leur maître. Désormais, certains modèles de litière, que l’on propose sur le marché, sont parfumés. D’autant plus, ils permettent de profiter des fragrances originales, notamment la vanille, la lavande, le chèvrefeuille et l’orange. Il s’agit notamment d’un excellent moyen de parfumer votre intérieur, tout en éliminant les mauvaises odeurs.

Le fait de choisir un bon parfum pour votre chat lui évite de sortir tout le temps. Si vous avez dans un appartement, une litière parfumée sera le choix par excellence. En ce qui concerne les couleurs, le choix d’une litière plus originale varie selon vos goûts. Étant donné que cela n’a rien à voir avec le chat, il contribue à l’apport de l’élégance à votre intérieur. Cela concerne particulièrement votre décoration.

Comment sortir de l’emprise d’un pervers narcissique ?

Sans le savoir, vous êtes peut-être sous l’emprise d’une relation toxique avec un pervers narcissique. Les signes les plus flagrants sont l’isolement, le manque de confiance en soi, les souffrances personnelles psychologiques et peut-être physiques. Si tel est votre cas, il serait important de se libérer totalement de l’emprise de ce genre de personne.

La prise de conscience

En tant que victime, vous devriez prendre conscience des différents changements que vous subissez auprès de la personne. N’hésitez pas à comparer votre comportement antérieur à ce que vous viviez aujourd’hui pour comprendre que vous vous situez dans une relation toxique. Demandez-vous sur les valeurs que vous aviez eues avant de connaître le manipulateur. La première chose à faire est donc de prendre conscience de ce grand changement psychologique et comportemental pour ensuite agir en conséquence pour sortir de cette relation toxique.

Si vous constatez une rupture dans vos comportements, pensées ou jugements pour ressembler à ceux de votre partenaire, il faut de suite prendre l’initiative de sortir de l’emprise. De cette manière, vous pouvez tenter de vous reconstruire et de vous reconnecter avec vos anciennes valeurs.

Se faire aider par des personnes de confiance

Après que vous avez pris conscience de la souffrance que vous endurez dans votre relation avec un pervers narcissique, il serait judicieux de demander des conseils auprès d’autres personnes à qui vous faites confiance pour affermir votre décision et passer à l’action.

  • Votre entourage

Les personnes de votre entourage sont sans doute les meilleures personnes que vous connaissiez avant votre relation et qui ont constaté votre changement. Vous pouvez donc vous confier à un membre de votre famille ou un ami qui connaît parfaitement votre cas pour soulager la souffrance, mais surtout pour demander des conseils.

  • Des professionnels

Si vous n’aimez pas étaler vos problèmes à votre entourage, vous pouvez toujours tenter de vous faire aider par un coach personnel ou un psychologue. Ce genre de personne est sans doute la plus apte à vous donner des conseils pour identifier le problème et sortir de l’emprise. En même temps, ils peuvent contribuer à améliorer votre estime de soi.

  • Des anciennes victimes

L’entraide entre victimes serait aussi un excellent moyen de sortir de l’emprise d’un pervers narcissique. Cependant, les cas peuvent être différents d’une victime à une autre. À vous de déterminer les conseils qui correspondent le mieux à votre situation.

Couper le contact avec le pervers et vivre une autre vie

Enfin, pour sortir de l’emprise d’un pervers narcissique, il serait mieux de commencer à se détacher petit à petit de celui-ci, que ce soit sur le plan physique ou sur le plan émotionnel. Couper les liens avec le pervers narcissique vous permettrait de mieux reconstruire votre manière de penser et de se comporter vis-à-vis de la société, mais surtout vis-à-vis de vous-même. Résistez à l’envie d’y retourner dans cette relation toxique.

Pour se détacher d’un pervers narcissique, essayez de renouer des liens avec votre entourage et sortir de l’isolement. Une transformation totale serait de mise pour revenir à votre personnalité d’autrefois.

Comment utiliser le miel pour se faire soigner ?

Le miel présente de nombreux atouts, il peut guérir certaines maladies et soulager différentes maladies.

C’est un soin naturel, il permet à chacun de lutter contre différentes maladies qui peuvent se soigner et il y a différentes façons d’utiliser le miel comme un soin naturel, il peut résoudre de nombreux problèmes sanitaires dont nous essayons d’en parler.

Les différentes utilisations du miel comme un soin naturel

Le miel pour se faire soigner travaille sur différentes espèces, c’est une médecine naturelle polyvalente dont il a pour principal fonction de se soigner contre toutes catégories de maladies. 

Pourtant, le miel pour trouver des efficacités par l’utilisation de miel, il est conseillé de mélanger l’œuf avec d’ autres substances, il ne peut pas être consommé seul car il peut devenir un danger non pas un soin.

Le miel ne doit pas brûler l’estomac, c’est pourquoi, le plus souvent, on a conseillé de prendre un verre d’eau, le miel doit ensuite être mélanger avec des vinaigres de cidre de pomme afin de se soigner.

Le miel lutte contre différents microbes, il désinfecte l’organe du corps humain, pour ce faire, le miel doit être mélangé avec de l’eau et du jus de citron. Il est surtout recommandé d’utiliser de l’eau tiède.

Le miel peut aussi être transformé en boisson chaude, il suffit de le mélanger avec des jus de citron ou d’orange et de le boire avant de se coucher. Ce type de boisson chaude permet à l’organisme de lutter contre les différentes maladies comme notamment toutes les infections respiratoires. On distingue les grippes, les rhumes, les maladies de gorge , etc.

Le miel soigne les troubles résultant des infections d’allaitement, il est à recommander pour le mère pendant l’allaitement de se servir le miel. Ici, il est inutile de consommer le miel, il suffit de l’appliquer sur les seins afin de trouver des efficacités.µ

Certains gens utilisent du miel pendant le massage en cas d’irritation, c’est excellent. 

Pour terminer, pour que le miel soit fiable pour la santé, il est important de ne pas boire d’alcool pendant qu’on l’utilise, c’est surtout à déconseiller.

Quand est-ce que le miel doit être consommé ?

Le meilleur moment pour prendre le miel est le matin avant de se rendre au travail, c’est un moyen très fiable pendant toute la journée. Il est réputé comme une substance en forte concentration de sucre, ce qui est avantageux pour la santé, il comporte de nombreuses vitamines, c’est pourquoi sa consommation renforce les anticorps. Parmi les vitamines qu’on trouve sur le miel, on distingue les vitamines A, B5, B3.

Le  miel est un produit naturel, il fait partie de ce que nous appelons bio. Ce qui permet au miel de soigner différentes maladies parce que le nectar utilise des fleurs variées pour former du miel.

En bref, le miel est à la fois un produit alimentaire mais il est aussi très bon pour la santé, c’est nécessaire de s’en servir avec ces nombreux bienfaits. Pourtant, il doit être mélangé avec quelque chose. Le miel peut aussi être utilisé comme produit de beauté car il sert à éliminer les cicatrices.               

Comment se servir d’une bouillotte ?

L’achat d’une bouillotte peut s’avérer incontournable pendant l’hiver. L’accessoire vous servira certainement à vous chauffer tout au long de la saison. Il faut en outre faire attention à bien utiliser le produit pour obtenir le résultat que vous attendez. Quelques conseils peuvent être pris en compte pour votre bouillotte comme il se doit.

Respectez les conditions de remplissage de votre bouillotte

Certes, vous devez utiliser de l’eau chaude dans votre bouillotte. Cela ne veut pas non plus dire que vous allez utiliser de l’eau qui vient de bouillir. Cela peut vous causer des problèmes pendant le remplissage. Notez que l’eau continuera de chauffer même si vous éteignez votre bouillotte. Vous risquez aussi de vous brûler si vous ne faites pas attention.

Il vous est aussi conseillé de ne pas utiliser de l’eau du robinet domestique pour remplir le produit. Cela vous évitera des problèmes concernant la formation de dépôts. Autrement dit, vous allez favoriser la dégradation de votre bouillotte. C’est pour cette raison qu’il faut éviter l’eau du robinet domestique.

Il faut aussi respecter la quantité d’eau à mettre à l’intérieur. Celle-ci est souvent limitée à 2/3 de la capacité de la bouillotte. Cela vous évitera des problèmes de gonflage que ce soit pour l’eau ou l’air. Notez que la circulation à l’intérieur sera impossible si le produit est rempli pleinement.

Quelques conseils sur l’utilisation du produit

Il faut noter que certaines conditions peuvent être prises en compte pour utiliser votre bouillotte correctement. Vous pouvez alors vous baser sur les différents points suivants :

  • Remplissez le produit avec de l’eau salée : il est plus judicieux d’utiliser de l’eau salée pour votre bouillotte pour assurer son efficacité. Cela permet de vous chauffer le plus longtemps possible.
  • Pensez à talquer votre bouillotte : n’oubliez pas d’ajouter du talc à l’intérieur de votre bouillotte avant de la ranger. Cela facilitera son utilisation pendant la prochaine saison de froid.
  • N’oubliez pas de chasser l’air à l’intérieur : il est important de bien évacuer les bulles d’air à l’intérieur de votre bouillotte avant d’ajouter de l’eau.
  • Assurez la souplesse de votre bouillotte : il est plus judicieux de plonger votre bouillotte dans de l’eau chaude pour éviter qu’elle devienne rigide. Assurez-vous de bien serrer le bouchon tout en ajoutant quelques cuillères à café d’ammoniaque.

Ne négligez pas l’entretien de l’accessoire

La facilité d’utilisation d’une bouillotte peut aussi dépendre de la manière dont vous l’entretenez. Il vous est alors recommandé de ne jamais ranger l’accessoire dans un placard d’aération. Vous devez respecter la condition de stockage qui consiste à placer le produit dans une zone sèche et fraiche, mais aussi sombre. Cela vous évitera des problèmes pendant la prochaine utilisation du produit.

En effet, votre bouillotte risque de devenir brulante si vous ne faites pas attention avec son stockage. Vous avez acheté un modèle en caoutchouc ? Dans ce cas, il est plus judicieux d’ajouter de l’eau tiède avec de l’ammoniaque dans une petite bassine. Vous allez ensuite immerger votre bouillotte à l’intérieur. Enfin, il vous est conseillé d’utiliser une couverture avec votre bouillotte pour éviter les brulures. Cela facilitera aussi la manipulation du produit.

Quelle déco adopter selon votre signe astrologique ?

Vous cherchez à refaire votre déco ? Pourquoi ne pas faire appel aux astres et même à votre bonne étoile ? Eh oui, votre signe astrologique peut être la base de votre nouvelle déco, que ce soit pour l’intérieur ou pour l’extérieur. Bohème, chic, hippie, traditionnel, minimaliste, vintage, scandinave, épuré… voici les meilleures idées possible.

Le Bélier, Le Taureau et les Gémeaux

Le Bélier est une personne structurée de nature. Il aime l’organisation et recherche une déco élégante. Il aime aussi tout ce qui brille. Ses couleurs tournent autour des nuances de jaune et de rouge. Il apprécie le calme, donc mieux vaut une décoration épurée et classe.

Le Taureau est très simple, sauf qu’il est plus sensuel et plus doux. Il aime ce qui sent bon et tout ce qui respire la vie. Une déco cocooning et une ambiance chaleureuse lui conviennent parfaitement. Les éléments décoratifs en matière naturelle sont ses préférés. Quant aux Gémeaux, ce sera plus une décoration moderne, sinon un style vintage et traditionnel. Lumière, luminaires et couleurs pastel sont à l’honneur.

Le Cancer, le Lion et la Vierge

Minimaliste, intimiste, douceur… voilà ce qu’un Cancer attend de son intérieur. Il aime donc le style baroque, un peu cocoon, presque intime. Il peut jouer avec du bleu, du vert ou du gris. C’est aussi le cas du Lion qui a souvent une âme d’artiste. Sa maison est remplie de belles choses : canapé en cuir, table marbrée, revêtement en soie, etc. Ceci, en privilégiant les matières nobles.

La Vierge est le signe du zodiaque le plus organisé de tous :

  • elle aime que tout soit bien rangé ; 
  • les teintes criardes qui cachent des meubles fonctionnels ;
  • des rangements sont toujours présents ;
  • les notes chaudes, jaune ou rouge, sont mélangées avec des notes neutres comme le beige ou le blanc. 

La Balance, Le Scorpion et Le Sagittaire

La Balance est de nature calme. La décoration idéale respire donc l’équilibre et l’harmonie. Le confort prédomine donc dans un style moderne et chic. Le raffinement est de mise, tout comme l’esprit cocooning dégagé par des tons beiges et roses. Pour le Scorpion, une décoration moderne lui convient aussi. Les éléments décoratifs qui rappellent son signe astrologique sont les plus dominants.

Le Sagittaire est plus rêveur. Il aime l’exotisme et les couleurs vives. La déco sera donc exotique, type déco africaine ou mexicaine. Les couleurs des îles ou les coloris ethniques sont les bienvenus. 

Le Capricorne, Le Verseau et les Poissons

Le Capricorne est très conventionnel. Il affectionne les décorations anciennes, type boisé ou rustique. Le naturel étant toujours à l’honneur. Le Verseau se trouve dans la direction opposée parce qu’il aime les designs urbains et futuristes. Les livres de voyage et les produits high-tech peuvent ainsi former la déco.

Les Poissons se rapprochent plus du Cancer, c’est-à-dire du style baroque. Mais on retrouve de l’exotisme, de la sensualité et un esprit romantique. Un ensemble idéal pour une décoration insolite, mais bien organisée. Pas de thème spécifique donc, du moment que l’agencement général est là.

Quelle race de lapin peut vivre dehors ?

Le lapin est un animal de compagnie particulièrement câlin et affectif. Il est facile à nourrir et c’est la principale raison pour laquelle beaucoup de gens l’adopte.

Le lapin est mis en général dans une case intérieure mieux sécurisée. Pourtant, en adoptant le lapin, vous devez être apte à connaître toutes ces caractéristiques pour que vous puissiez prendre bien soin de vos adorables lapins.

Les traits caractéristiques du lapin

Les traits caractéristiques du lapin sont surtout liés au races de lapin.Il y a deux catégories de lapin et le choix entre ces deux catégories dépend du choix de l’adoption de lapin. En effet, il y a ceux qui adoptent le lapin afin d’être élevés. Il y a par contre celui qui adopte le lapin pour être dans une maison. C’est le lapin domestique.

 Le lapin domestique est considéré comme un compagnon à la maison tout comme les chiens et les chats. Les races de lapin domestique n’est pas le même pour le lapin d’élevage.

Les différentes races de lapin

Il y a différentes races de lapin, ces races forment les traits caractéristiques du lapin. Nous allons vous citer quelques unes de races de la peau :

  • Le lapin de race angora anglais. En lisant son nom, l’idée en votre tête est que ce lapin vient en Angleterre alors que ce type de lapin à race angora anglais vient d’Ankara, une endroit qui se trouve en Turquie.

 C’est une race de lapin d’élevage. Cette race de lapin se distingue par ses poils soyeux. Le lapin d’angora anglais est doté de couleur différente, il y a de lapin des couleurs blanc, d’autres sont noir et marron. Ce lapin n’est pas un lapin géant, il mesure en général 2,5 à 3,5 de poids.

  • Le lapin bélier est une autre race de lapin. Ce lapin est caractérisé par des oreilles longues tombantes. C’ est un lapin très calme et doux. C’est pourquoi, elle est considérée comme compagnon de la maison. C’est donc un lapin domestique.

 Il y a différentes catégories de lapin bélier qui se diffèrent par leur apparence physique. Parmi ces lapins béliers, on distingue le lapin bélier à tête de lion, celle qui a des poils bouclés et le lapin cachemire.

  • Le lapin à race de Lionhead, c’est une race de lapin très populaire. Il est originaire de Belgique. Le lapin de race lionhead est nécessairement un lapin domestique. Il n’est pas du tout un grand lapin car son poids varie entre 1 à 2 kg. Le lapin de race lionhead est avec des couleurs différentes. Il a un  tête agréable qui se rassemble à un lion d’où son appellation lapin à race lionhead.

Le lapin à race rex comme lapin qui se met en dehors

Le lapin à race rex est un lapin très spécial car c’est le lapin parfait pour mettre dehors. Ce lapin se distingue parce qu’il a besoin de se promener en dehors de la maison. Ce type de lapin rex a deux tailles différentes à savoir le lapin à race rex de taille standard qui peut atteindre jusqu’à 5 kg. Mais il y a aussi le lapin rex de mini taille,  de 1 à 2 kg. C’est un lapin sociable et sympathique. 

Comment tenir une cisaille ?

La cisaille est un outil très utilisé pour le jardinage et la réalisation de plusieurs travaux. Que ce soit pour l’entretien des haies et des arbres d’ornement, la cisaille est un indispensable. Mais pour réussir ces tâches, il faut savoir utiliser les cisailles en fonction du type de lame.   

Savoir tenir une cisaille

La cisaille de jardinage est semblable à un ciseau de grande taille. Son utilisation est assez simplifiée, il faut écarter et tenir fermement des deux mains en orientant vers la verdure à couper.

Vous pouvez de temps en temps l’incliner pour avoir le meilleur angle idéal pour la coupe.  L’ergonomie au niveau des poignées facilite l’utilisateur. Le revêtement des poignées en bois ou en plastique assure une bonne préhension et un meilleur serrage. Les poignets avec un matériau antidérapant sont parfaits pour les tâches rudes et difficiles.

L’ouverture démultipliée à la crémaillère diminue l’effort à fournir pour manipuler la cisaille. Mais avec un modèle classique, vous n’aurez pas cet avantage. Les cisailles avec une démultiplication à double levier garantissent une coupure efficace sans le moindre effort, depuis la base jusqu’aux niveaux des pointes de la lame.

Lame droite et ondulée

La cisaille à lame droite s’utilise pour la coupe de l’herbe, des jeunes pousses et des haies à bois tendre. Certains modèles sont crantés, permettant ainsi de couper les branches un peu plus épaisses. La cisaille à lame ondulée est idéale pour la coupe des rameaux les plus solides.

Ce type de lame est utilisé pour tailler les haies irrégulières ou avec des bois rigides. L’ondulation des lames empêche que les rameaux ne glissent pas. Pour les rameaux avec une circonférence de plus de 2 cm il est mieux d’utiliser un sécateur.

Quelques conseils d’utilisation

Il existe des conseils de base pour bien utiliser une cisaille.

  • La tension des lames est indispensable pour avoir une coupe juste et optimale. Vous pouvez régler la tension avec une vis ou un boulon. Pour cela, vous aurez besoin d’un tournevis ou une clef. Pour entretenir une lame, vous pouvez mettre une  couche anti-adhérence ainsi, la durée de vie de la cisaille est augmentée. 
  • Il est important de nettoyer les lames après chaque utilisation. Pour cela, vous pouvez y mettre de l’alcool à brûler pour désinfecter les lames. Ainsi, les maladies et les parasites ne contamineront pas d’autres espaces verts.
  • Pour avoir des coupes réussis, i faut bien nettoyer et affûter les lames. En effet, la sève sèche peut émousser le fil des coupes.
  • Il faut toujours éviter de garder vos cisailles avec des traces d’eau qui pourront abimer les lames
  • Les cisailles de grandes tailles doivent être utilisées avec précautions pour ne pas avoir un incident. Cet outil pourrait tomber et vous blesser au niveau des pieds.
  • Si vous constatez que vos cisailles sont déjà faibles, n’hésitez pas de la changer car cet outil en mauvais état peut être dangereux.

Les 3 conditions essentielles pour mettre en œuvre le Design thinking en entreprise

Toute entreprise a besoin de changement et d’innovation. Afin de vous aider à atteindre ce but, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Parmi ces solutions, il y a le Design Thinking. Pour la mise en place et la réussite de cette démarche, elle a besoin de 3 conditions essentielles. 

1.     Connaître vos objectifs

Comme tous les projets, le Design Thinking demande beaucoup de préparation. Et bien avant la mise en place de cette démarche. Vous aurez besoin de connaître vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous instaurer cette méthode de travail collaboratif au sein de votre équipe ? Le fait de connaître vos objectifs vous offre une opportunité de les atteindre plus facilement et surtout de défendre votre point de vue. Pour sa réalisation, le Design Thinking doit se faire en 5 étapes.

Connaître vos objectifs vous offre également la possibilité de savoir par quelle étape vous devez commencer. C’est aussi la meilleure solution si vous tenez à trouver une sélection parmi les principes de Design Thinking. Il est important de vous préciser que cette démarche ou cette méthode de travail collaboratif n’est pas du tout destinée à toutes les structures. Si votre équipe souhaite s’améliorer et optimiser la relation entre les collaborateurs, cette solution est faite pour vous.

2.     Avoir une idée plus objective

Si c’est à vous que l’entreprise a fait confiance pour mener la mise en place de cet outil, vous devez être ferme et engagé. Outre cela, vous devez également avoir des idées plus objectives et mettre entre parenthèses vos idées personnelles. Pour être un bon dirigeant et pour pouvoir mettre en place votre Design Thinking, vous devez également oublier les aversions populaires et les remplacer par les idées de toute l’équipe.

Il vous suffit de réaliser une petite réunion. Profitez de cette occasion pour en savoir plus sur les problématiques pertinentes. Vous pouvez aussi profiter de cette étape pour suspendre les jugements. Le but est de créer un cadre plus cohérent. Pour y parvenir, les inspirations de chaque équipe sont considérées comme les bienvenus. Cela ne veut pas dire que vous allez instaurer un cadre strict. Il est important de cadrer les choses sans pour autant en faire trop sur la discipline.

3.     Savoir faire face aux difficultés

Il n’est pas si facile de mettre en place un Design Thinking. Pour que toute votre équipe puisse donner chacun ses idées, vous devez leur donner beaucoup plus de temps. Pour faire face à tous ces stress, ces différentes idées ou encore ces différents jugements, vous devez :

  • Faire preuve de courage
  • Créer un espace de sécurité émotionnelle
  • Savoir faire face aux difficultés

Ce n’est pas les refus qui manquent lors de la mise en place d’un Design Thinking. Vous devez donc faire connaître aux participants les limites de cette démarche. Lors de la réalisation de cette méthode, on vous recommande de mettre vos collaborateurs en confiance. C’est la meilleure solution pour la réussite de votre Design Thinking.